Nouvelles

Paul Arrivets peintre (1903-1987)
Exposition du 18 septembre au 20 décembre 2020.

Né à Mont de Marsan, Paul Arrivets pratique en autodidacte dans une premier temps à l’aquarelle, avant de se tourner vers la gouache. Il développe un univers assez coloré qui mélange à la fois des vues de Mont de Marsan, des Landes, l’évocation de séjours en Auvergne, à travers des paysages et des scènes de la vie quotidienne.

Il réalisera également un ensemble d’œuvres en lien avec l’Asie du Sud-Est.
C’est un artiste particulièrement apprécié dans les années 60 et 70 grâce à plusieurs expositions réalisées au Théâtre et au “Pavillon des Arts” à Mont de Marsan. Le musée lui consacre une importante rétrospective. Au travers de cinquante œuvres, l’exposition met en valeur à la fois son travail de peintre à travers différentes thématiques autour des Landes, de l’Auvergne, de la nature, mais aussi de son amour de la chasse, et sa technique, donnant à voir une image assez complète de sa riche production.

http://www.montdemarsan.fr/lutece/jsp/site/Portal.jsp?page_id=686

Article “SudOuest” – 27 septembre 2020

Mont-de-Marsan : une rétrospective du peintre Paul Arrivets au musée

Le musée Despiau-Wlérick met à l’honneur le peintre montois dans une exposition temporaire visible jusqu’au 20 décembre

Le nom de Paul Arrivets ne vous dit rien ? Rassurez-vous, cette lacune n’est pas forcément irrémédiable, surtout si vous habitez près de Mont-de-Marsan. Ce peintre (1903–1987) autodidacte, originaire de la ville préfecture, est mis à l’honneur par le musée Despiau-Wlérick jusqu’au 20 décembre. Une exposition temporaire qui succède aux photographies du monde végétal de Vincent Lagardère et de Suzanne Lafont, respectivement pour « Mystérieux Mycètes » et « Nouvelles Espèces de compagnie ».

C’est une cinquantaine d’œuvres de Paul Arrivets, des paysages et des scènes de la vie quotidienne, qu’il est possible de découvrir, cet automne. Des aquarelles et des gouaches au travers desquelles on retrouve une « image assez complète de sa riche production », explique le musée. « L’exposition met en valeur à la fois son travail de peintre à travers différentes thématiques autour des Landes, de l’Auvergne (où il a réalisé de nombreux séjours, NDLR), de la nature, mais aussi de son amour de la chasse. »

L’artiste, « particulièrement apprécié dans les années 1960 et 1970 », avait déjà exposé au théâtre et au Pavillon des arts, à Mont-de-Marsan. Cinquante ans après, il serait dommage de manquer ce nouveau rendez-vous avec Arrivets.

Close Bitnami banner
Bitnami